avatar
Vagabond(e)
Vagabond(e)
Profil
Messages : 617
Date d'inscription : 24/04/2018
Pseudo : Aby
Comètes : 925
Nom d'Etoile : Prince des Ombres
Sexe : Mâle
Âge : 30 Lunes
Bénédiction divine : Dunstan
Meute : /
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 1 Aoû - 18:54

TWISTED

 Don't fear me, I'm only a sweet and quiet death ▽



Crow considère le paysage qui s'offre à lui du haut de son petit promontoire. Une simple butte qui, une fois la nuit tombée offre une vue imprenable sur le lac et sur le ciel étoilé qui le recouvre. C'est à ce moment que les bêtes nocturnes sortent de leur tanière obscures et se mettent à grouiller en poussant de petits cris sans que personne ne puisse les surprendre, à l'abri des regards.
Pour notre lupin au regard sombre, c'est la période idéale pour la chasse, son pelage se fond dans le décor et ses pas feutrés lui permettent d’être efficace, en particulier avec les animaux diurnes qui se retrouvent sans défense, privés de leur vue. De plus, le lac est devenu son terrain de jeu, à défaut de s'en prendre aux autres loups, il ne s'en prend qu'au vulgaire gibier. Ainsi les environs sont devenus le théâtre de ses pulsions meurtrières. Il n’est pas rare de voir au petit jour des cadavres abandonnés, pas même entamés, simplement laissés là aux charognards, comme une offrande au monde des ombres.
Le prédateur se met en marche, prêt à assouvir sa faim.

(c) AMIANTE




The Death Is Near Invité

Merci Lulu, merci Midy, merci Arya

:

mercii Circa!
avatar
Vagabond(e)
Vagabond(e)
Profil
Messages : 617
Date d'inscription : 24/04/2018
Pseudo : Aby
Comètes : 925
Nom d'Etoile : Prince des Ombres
Sexe : Mâle
Âge : 30 Lunes
Bénédiction divine : Dunstan
Meute : /
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 1 Aoû - 18:54

TWISTED

 Don't fear me, I'm only a sweet and quiet death ▽



L'humidité du lac se fait davantage ressentir durant la nuit et des gouttelettes perlent le long de son poil. Crow est à la recherche de sa proie, et il compte bien la faire durer le plus longtemps possible. Ce qui lui plaît dans la chasse, c'est de voir les émotions qui traversent le regard des bêtes qu'il tue. C'est un langage universel, un parler muet qui se partage avec toutes les espèces. Il y lit souvent la terreur, la peur de la mort, ses victimes la savent pourtant inévitable : elle est venue elle-même les accueillir.
Une faucheuse, voilà ce qu'il est. Dans son sillage il ne laisse que mort et désolation. Pourtant, ça n'est pas ainsi qu'il apparaît à ses congénères. Calme, sûr de lui, prêt à aider les autres, sa vraie nature peu la connaissent en réalité.
Les muscles roulant sous sa peau au rythme de ses pas, ses yeux noirs scrutent les alentours avec attention. Les étoiles sont couvertes par un épais voile nuageux, le cadre est idéal. Il s'enfonce dans la nuit épaisse, semblant déambuler au hasard dans ces terres étrangères.
Soudain, son chemin se fait plus précis, il a senti l'odeur d'une bête. Rien de bien complexe pour la trouver, la nature lui laisse des traces à suivre pour y parvenir. Les pas dans la boue, les touffes de poils dans les ronces, les herbes couchées sur le sol,… tout est là et ces indices n'attendaient que Crow pour le guider.
Il y est presque, il sait qu'il est près du but, cependant une odeur nouvelle vient se mêler à celles déjà identifiées. Proche. Forte. Un lapin sans doute. Sauf qu'il est blessé, il saigne. L'odeur métallique vient titiller la truffe du mâle, un tremblement incontrôlé l'ébranle alors. Il se doit d'y aller, d'infliger d'autres blessures à cet animal, il est incapable de contenir cette soif de sang qui l'habite, il ne le peut pas et je peux vous certifier qu'il en a toujours été ainsi. Alors il change de proie, il se précipite, il veut tuer. Un simple lapin ou un loup, qu'importe du moment qu'il meure.
Il le voit enfin, il ne tient plus, ses yeux semblent être deux orbites vides et sa gueule dégoulinante de bave laisse entrevoir une rangée de crocs blancs scintillants, des armes redoutables. Il se jette sur l'animal sans aucune retenue, il l'aura, c'est certain. Ensuite, il se déroulera sur son cadavre comme pas permis. C'est comme ça. Il n'en restera qu'une bouillie informe, des organes, du sang et des poils. Alors il sera pleinement soulagé.
Mais le lièvre l'avait entendu arriver, le cœur palpitant, il s'était préparé à l’attaque et avait fui au bon moment, évitant de justesse la gueule du corbeau qui claque dans le vide avec un claquement sec. Plein de rage, il se précipite à sa suite en grognant mais il est trop tard, le rongeur est déjà loin.

(c) AMIANTE




The Death Is Near Invité

Merci Lulu, merci Midy, merci Arya

:

mercii Circa!
avatar
PNJ
PNJ
Profil
Messages : 122
Date d'inscription : 04/04/2018
Pseudo : Le Staff
Comètes : 860
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 1 Aoû - 18:54
Le membre 'Crow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chasse' :
avatar
Vagabond(e)
Vagabond(e)
Profil
Messages : 617
Date d'inscription : 24/04/2018
Pseudo : Aby
Comètes : 925
Nom d'Etoile : Prince des Ombres
Sexe : Mâle
Âge : 30 Lunes
Bénédiction divine : Dunstan
Meute : /
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 9 Aoû - 14:46

TWISTED

 Don't fear me, I'm only a sweet and quiet death ▽


Les petits yeux noirs plein de haine du corbeau parcourent les alentours avec vivacité. Sa proie précédente lui a échappé de justesse, la prochaine n'aura pas cette chance, il a besoin d'un défouloir, il ne peut pas la laisser filer.
Ces derniers jours ont été difficiles pour lui, certaines rencontres ont failli le pousser à bout, il doit se ressaisir, sinon les choses risquent de mal tourner par la suite alors qu'il ne peut se permettre le moindre écart.
Il retourne sur la piste qu’il avait détecté plus tôt, celle d'un faon qui, en quête d'aventure, se trouve éloigné de la protection de ses parents. Il arrive près de lui rapidement, face à l'animal, ils se regardent les yeux dans les yeux. Cet échange de regards dure quelques secondes seulement, pourtant, Crow sait que la créature à l'impression que cet instant dure des heures. Le faon contemple le démon qui se tient en face de lui de son regard doux, ses flancs se soulèvent avec rapidité et ses longs membres fins tremblotent, trahissant sa fragilité. Le loup ne peut s'empêcher de sourire et à moitié hilare, il prononce : « T'es à moi toi, t'as pas intérêt à te barrer. » Sa façon de parler contraste radicalement avec celle qu'il utilise d'ordinaire, sa tête est basse, ses yeux brillants. Il est fou. On le voit maintenant rien qu’avec un petit coup d'œil, ce loup est un vrai taré. Le faon semble l'avoir compris lui aussi.
Crow s'avance avec précaution, «  T’échappes pas petit. » dit-il d'une voix rauque. « Je veux seulement qu'on s'amuse un peu. » L'autre ne bouge pas, figé par la terreur, happé par l'effroi. Alors le mâle bondit sur lui et lui lacère le ventre d'un coup de crocs. L'animal tente de fuir en donnant des coups de pattes, totalement désemparé. Il crie, appelle sa mère, le corbeau sait qu’elle ne viendra pas, il va pouvoir jouer. Il lui mord le membre arrière pour avorter toute tentative de fuite de sa part et se replace face à lui avec rapidité. Il le regarde dans les yeux, avec délectation. Quoi de plus agréable que de voir quelqu’un animé par la peur ?  C’est si grisant comme sensation ! À ce moment précis, Crow se sent supérieur, il sait qu'il peut accomplir tout ce qu'il désire à la seule condition d'être craint de tous. Il a déjà tout préparé, ça n'est plus qu'une question de temps désormais.
Le faon continue ses gémissements, il en a assez, il est temps d'accélérer la cadence. Il renverse l'ongulé sur le flanc avant de le mordre à l'encolure, plus profondément cette fois. Il le laisse ensuite se relever puis partir et se met à compter mentalement. « 1… 2… 3... 4… …. 30. » Aussitôt il s'élance à la suite du petit. Il le rattrape facilement, étant blessé il est difficile de lui échapper. Il lui a laissé un faux espoir, c'est plus divertissant ainsi. Il le blesse à nouveau, le regard de l’animal se vide, il se laisse faire, il sait que quoi qu'il tente il mourra. Crow en a marre, ça n'est plus drôle. Il se saisi de la gorge du faon et plante ses petits crocs le plus profondément possible pour le tuer.
Enfin, il s'acharne sur le cadavre. Encore. Encore. Encore. Il arrache des lambeaux de chair sans en manger un seul. Encore. Encore. Encore. Il ne reste rien qu'un amas de viande méconnaissable. Il est satisfait.
Le loup fait demi-tour et laisse le fruit de sa chasse aux corbeaux.

(c) AMIANTE




The Death Is Near Invité

Merci Lulu, merci Midy, merci Arya

:

mercii Circa!
avatar
PNJ
PNJ
Profil
Messages : 122
Date d'inscription : 04/04/2018
Pseudo : Le Staff
Comètes : 860
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 9 Aoû - 14:46
Le membre 'Crow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chasse' :
Contenu sponsorisé
Profil
Posté
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum