avatar
Modette
Modette
Profil
Messages : 643
Date d'inscription : 24/04/2018
Pseudo : Aby
Comètes : 1020
Nom d'Etoile : Prince des Ombres
Sexe : Mâle
Âge : 30 Lunes
Bénédiction divine : Dunstan
Meute : /
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 9 Juin - 11:23

Water.Fall

 Don't fear me, I'm only a sweet and quiet death ▽


Le doux murmure de l'eau et la caresse appaisante du vent accompagnaient le loup noir dans sa promenade près du lac. Il n'avait qu'un souvenir flou de sa venue en ce lieu, c'était après le combat qu'il avait mené contre Circael, bataille dont-il portait encore les séquelles physiques. Il était parvenu à se traîner là par miracle et, grâce aux soins que lui avait prodigué un étrange guérisseur, il se portait bien mieux.  Lui qui était aux portes de la mort pouvait déjà se déplacer à nouveau, quoiqu'il était tout de même encore affaibli. Les saignements de sa gorge avaient totalement été stoppés et une large croûte s'était formée là où la plaie se trouvait; sa patte quant à elle le faisait toujours un peu souffrir mais ne l'empêchait pas de se déplacer pour autant.

Son regard sombre se promenait sur le paysage qui l'entourait, enfin, ce qu'il pouvait en voir; la brume colorée  l'empêchait de distinguer quoi que ce soit à plus de quelques pas, ça ne le dérangeait pas. Lorsqu'il marchait ça n'était pas pour admirer une vue quelconque. En l'occurence, il s'éloignait simplement du lieu où il avait été soigné  en songeant à autre chose. A quoi pensait-il?

Après sa rencontre avec le guérisseur, Kamui, et son camarade Konran, il s'était simplement dit que l'alliance qu'il pouvait éventuellement établir avec d'autres individus pourrait être opportune pour avancer dans ce monde étrange. Une équipe de loups puissants, de féroces guerriers, qu'il aurait séléctionné au préalable, aptes à défendre aussi bien leur peau que leurs camarades s'ils se trouvaient en mauvaise posture. Bien entendu, il serait le meneur, il lui paraissait inconcevable d'avoir à suivre un autre loup, ce pouvoir lui appartiendrait. Aussitôt après avoir trouvé ceux avec qui il cheminerait, il était bien déterminé à partir à la découverte d'autres terres, à s'aventurer toujours plus loin. Et, au fil des rencontres, sa meute s'agrandirait, et il deviendrait de plus en plus puissant. Pour se faire, il lui suffisai d'user de son talent de manipulateur, il avait juste à cerner celui en face duquel il se trouverait et, en le comprenant, trouver la corde sensible, celle qui lui ferait gagner la partie.
Il était doué pour cela, plus que quiconque.

L'idée germait peu à peu dans son esprit.

La marche commençait à le fatiguer, se déplacer avec une patte qui n'est pas totalement rétablie n'est pas une chose aisée. Pour ne pas gâcher une énergie qui lui est précieuse inutilement, il se rapprocha de l'eau et s'assit, goûtant à l'atmosphère paisible qui l'entourait, profitant de son calme pour se reposer. Cela ne durerait pas bien longtemps, il le savait, après tout c'était le chaos qu'il affectionnait.

Chronologie:
Combat contre Circael > Rp avec Kamui et Konran > Ici, quelques jours plus tard. Il est encore très faible
(c) AMIANTE




The Death Is Near Invité

Merci Lulu, merci Midy, merci Arya

:

mercii Circa!


Pour me contacter sur discord: Aby#1404
avatar
Admine
Admine
Profil
Messages : 771
Date d'inscription : 03/04/2018
Pseudo : Desty, Ink
Comètes : 785
Nom d'Etoile : Valse Nocturne
Sexe : Femelle
Âge : 30 lunes
Bénédiction divine : Erion
Meute : Aucune
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 11 Aoû - 0:27
Water Fall
Crow & Inkha

Le problème, c'est que nous ne représentons qu'un moment, qu'un instant, ouais, une poussière est tout ce que nous sommes ▬ Inkha.

Ça tape, ça tape, dans son corps, dans son cœur, ça tape à faire geler le soleil et cramer la lune, à faire tomber le ciel, à faire trembler la terre, ça tape, ça tape tellement qu'elle a envie de se laisser tomber, d'en crever. Ça tape, ça cogne, ça bouscule, ça frappe, ça tambourine - ça fait mal, bordel. Elle n'est pas là pour baisser les pattes, mais pour quoi, alors ? Pourquoi est-elle là ? Putain, pourquoi ?! Sa voix se brise au milieu du silence et ne sonne maintenant plus que comme un lointain écho. Inkha observe la fine silhouette qui se dessine en face d'elle ; jolie, simple avec une petite touche.. spéciale, mais si.. dénuée de sens. Inkha ne l'aime pas, et, plus elle la regarde, plus elle la déteste. C'est une haine profonde qui coule en elle à l'égard de cette louve blanche. Elle finit par détourner son regard de son reflet dans le lac pour se concentrer sur le ciel. Qu'il est beau. Et c'est tellement vrai ! Il est vaste et infini, il réclame la paix, il passe des messages. Parfois, il s'énerve, d'autres fois, il pleure. Le ciel a des sentiments, comme nous tous. Mais contrairement à nous, il est sage, il est grand. Merde, qu'est-ce qu'il est beau. Ça tape, ça tape, le vide, le manque de réponses. Inkha n'en peut plus, elle veut savoir. Si elle a de la famille, des amis, des amours, des peines. Mais surtout, qui elle est, puis, pourquoi est-ce qu'elle existe. Un petit être avec beaucoup trop de questions, un soupir perdu dans le temps, une erreur, c'est tout ce que je suis. Elle crache, insultant sa propre personne.

Le temps s'est écoulé et il est maintenant l'heure de se relever, de prendre sa vie avec les crocs et de la bouger un peu, d'essayer d'en faire quelque chose de bien. Le brouillard aveugle la louve blanche qui peine alors à se frayer un chemin. Quel endroit de merde. Bam, la voilà qui couine parce qu'elle vient de marcher sur des espèces de ronces, fallait pas critiquer les terres divines, vilaine. Soudain, une ombre étrange apparaît dans la brume. C'est avec un cri déchirant le calme que la petite Inkha détale au plus vite, fonçant alors tête baissée dans un gabarit sûrement bien plus gros que le sien. Roulé-boulé, pouf, patatrac, les deux dans l'eau du lac, se laver ; c'est fait ! Ou presque. Paniquée, et n'ayant franchement pas vraiment compris ce qu'il s'est passé, la petite louve se redresse en un bond. Nom d'un rat sans queue, c'était quoi ce truc ?! Merde, bordel, c'est pas ma faute !


gasmask


« boum, this is the end »

and no one dared disturb the sound of silence
[loup sur la signa et l'avatar par bine g]
avatar
Modette
Modette
Profil
Messages : 643
Date d'inscription : 24/04/2018
Pseudo : Aby
Comètes : 1020
Nom d'Etoile : Prince des Ombres
Sexe : Mâle
Âge : 30 Lunes
Bénédiction divine : Dunstan
Meute : /
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 16 Aoû - 20:02
Ce post est effectué sous contrainte
Linguiste - Placer 3 expressions parmi la liste des 5 expressions de Inkha.


Water Fall

 Don't fear me, I'm only a sweet and quiet death ▽



Sa patte le lançait un peu. Depuis combien de temps était-il là à laisser divaguer son esprit ?  Beaucoup trop longtemps. Il songeait à sa vie d'avant, il voudrait se rappeler de tout, des tenants et des aboutissants, absolument tout. Pour lui, l'ignorance est la pire des faiblesses et il se détestait de ne pas réussir à se souvenir. Il savait que beaucoup se remémoraient de leur vie d'avant, alors pourquoi pas lui ? Et pourquoi ces terres étaient si bizarres ? Il s'agaçait, si seulement les réponses pouvaient lui tomber dessus comme par magie !

BOUM. Il n'a pas à le demander deux fois, sans même qu'il ne l’entendit arriver, voilà qu'il se faisait percuter par une petite louve blanche et qu'ils atterrissaient tous les deux dans le lac la tête la première ! Aussitôt, l'autre se relève et s'exclame : «  Nom d'un rat sans queue, c'était quoi ce truc ?! Merde, bordel, c'est pas ma faute ! »  
Mais qu'est ce qu'elle racontait celle-là ?  Elle yoyotait complètement de la foune !  Et puis, quel langage !  Étrangement ces vulgarités ne sonnaient pas mal entre ses babines, il n'avait pas l’impression que des paroles quelles qu'elles soient puissent paraître agressives avec elle.
Crow pestait intérieurement, il semblait être tombé sur une imbécile, ou plutôt, une imbécile semblait lui être tombée dessus… . Il étouffait un grondement rauque, les babines serrées, la douleur irradiait son membre antérieur, il l'aurait bien tuée cette sale louve, ici et maintenant, mais il n'en avait pas la force, avec cette foutue patte elle lui aurait donné trop de fil à retordre.
Il sortit de l'eau et s'ébroua comme il le pouvait sans prononcer un mot. À l'intérieur, il bouillait d'envie de l’attaquer, elle était trop bruyante et avait d'étranges manières, il ne l’aimait pas. Pourtant, il n'en fit rien et poussa simplement un immense soupir au travers duquel on pouvait deviner son exaspération. Il se tourna vers elle et ses yeux noirs s'abattirent sur elle pour la détailler sans la moindre gêne. Son pelage n'était pas tout à fait blanc, plus cassé et parsemé de touffes de poils gris, quant à ses yeux, l'un était brun et l'autre d'un gris très pale. Bien que Crow ne s'intéresse pas aux femelles, il trouvait celle-ci jolie et étrangement familière. Peut-être l'avait-il aperçue lors de son éveil au Mont Lunaire, quoique… .
Il ne savait pas trop quoi lui dire, légèrement déstabilisé par cette impression étrange. Il finit par se renfermer sous son agressivité habituelle et fixa la louve avec dédain. « Pars, tu gênes. »
Elle avait dû ressentir cette hésitation, pendant un instant le corbeau n'avait pas été très sûr de lui. Sans le faire exprès, elle avait créé une faille.

(c) AMIANTE




The Death Is Near Invité

Merci Lulu, merci Midy, merci Arya

:

mercii Circa!


Pour me contacter sur discord: Aby#1404
Contenu sponsorisé
Profil
Posté
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum