avatar
Vagabond(e)
Vagabond(e)
Profil
Messages : 23
Date d'inscription : 04/06/2018
Pseudo : Healiah
Comètes : 165
Nom d'Etoile : Lune Noire
Sexe : Femelle
Âge : 36 lunes
Bénédiction divine : Aucune
Meute : Aucune
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 6 Juin - 22:18
« The dark side of the moon. »
Lilith & ...


Elle ouvre un œil timide sur le monde qui l'entoure. La lumière pâle de la lune lui fait mal aux yeux. Sa vision est floue et elle peine à reconnaître le paysage qui s'étend devant elle. Lilith prend son temps pour émerger. Elle se redresse tranquillement et cligne plusieurs fois des paupières, le temps que ses yeux se fassent à la luminosité du lieu. Une fois ses prunelles habituées, elles parcourent rapidement les environs. Elle comprend alors pourquoi elle ne reconnait pas le territoire dans lequel elle vient de se réveiller ; elle se trouve dans un lieu qui lui est inconnu. Le territoire est baigné de la lumière argentée de la lune. Au loin se dessine quelques monts qui vont si haut qu'ils semblent presque toucher le ciel. L'endroit est plutôt joli, accueillant. Et pourtant, la louve ne se sent pas à son aise. Lilith se relève d'ailleurs d'un bond, et tourne sur elle-même pour observer encore davantage les lieux. Elle n'aperçoit rien de bien intéressant à l'horizon et lâche un petit soupir. Comment avait-elle atterrit ici ? Elle ne se souvenait pas avoir été capturée ou faite prisonnière... Puis, même si ça avait été le cas, elle est désormais libre et abandonnée seule, livrée à elle-même. Fait qui ne la dérangeait pas tellement, mais elle ne pouvait s'empêcher de se poser mille-et-unes questions quant à son réveil en ces terres inconnues. Pourquoi était-elle ici ? Pourquoi elle ? Quelles étaient ces terres ? D'autres loups étaient-ils présents ici ? Lilith ronchonne tout bas, peu amusée par ce brutal changement de vie. Elle n'a pas envie de changer de vie elle ! Elle était très bien comme elle était, elle n'avait rien demandé à personne. Alors pourquoi venait-on la faire chier ? Peu importe. Elle entreprit de découvrir les terres et se mise donc en route, à la recherche de tout et rien à la fois.


▬ I'm meaner than my demons †

The house was awake, the shadows and monsters, the hallways, they echoed and groanedd...

And I sat alone in bed till the morning and crying : "they're coming for me". And I tried to hold these secrets inside me. My mind's like a deadly disease... And all the kids cried out : "Please stop, you're scaring me". I can't help this awful energy... Goddamn right, you should be scared of me.


Who is in control ?
avatar
Guérisseur(se)
Guérisseur(se)
Profil
Messages : 104
Date d'inscription : 03/06/2018
Pseudo : Fell
Comètes : 315
Nom d'Etoile : Fable Idyllique
Sexe : Femelle
Âge : 35 Lunes
Bénédiction divine : Erion
Meute : Aucune
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 8 Juin - 23:52

« Qu’un changeant univers se transforme en ta face,
Que ta robe s’allie à la couleur du jour,
Et choisis tes parfums avec un art sagace,
Puisqu’un léger parfum sait attirer l’amour.
Immobile au milieu des jours, sois attentive
Comme si tu suivais les méandres d’un chant,
Allonge ta paresse à l’ombre d’une rive,
Etre sous les cyprès à l’ombre du couchant. »


Ses ailes étaient grandes et sensiblement fragiles. Il y avait sur elles quelques gouttes d'eau qui avaient, vous présumiez, obtenu l'autorisation de ruisseler doucement sur le délicat arc-en-ciel. Alors il avait plu. De vos grands yeux gris, presque blancs, vous posiez sur lui un regard attendri. Bien que vulnérable vous le jugiez influant, il était joie dans ce nouveau monde où tout semblait oublié. Il s'envola, le papillon. Vous le suivîtes, l'insecte.
Votre museau cendré frissonna lorsque vous vous approchâtes d'une gracieuse silhouette, elle marchait. Elle était agréable à regarder la demoiselle teintée d'argent. Lui était-il arrivé la même chose qu'à vous ?  Ses formes étaient simples mais considérablement charmantes. Vous pensiez au papillon, rencontré tout à l'heure, vous leur trouviez un point commun, tout deux avaient égayé votre curiosité. Tu l'avais laissé partir l'arc-en-ciel, mais qu'en serait-il de celle-ci ? Partira-t-elle à son tour la demoiselle?

« Chaque rencontre contient une promesse, même si cette promesse est souvent avortée. »

Votre estomac grommelait, quelle honte que d’accueillir l’inconnue l’esprit tourmenté par la faim qui commençait à vous tirailler. Comme pour rendre le bredouillement moins important, vous vous décidâtes de lâcher ces quelques mots de la manière la plus distinguée possible :
Bonjour madame.
Votre attention fut retenue par la chaleur des yeux dorés de votre camarade. Qu’ils étaient jolis, eux aussi. Tu repris après un moment de latence.
Accepteriez-vous d’entamer un bout de chemin accompagnée ?
L’hostilité ? Vous n’en n’étiez pas prévenue alors vous ne faisiez preuve d’aucune prudence. Si la demoiselle décidait de ne pas être avenante et de décliner votre invitation, alors vous subiriez. Non sans incompréhension.


UPSILONE
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”




Spoiler:
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum